Actus Livres

Trois journées d’amour et de haine : « Nuits d’été à Brooklyn », de Colombe Schneck

Trois journées d’amour et de haine : « Nuits d’été à Brooklyn », de Colombe Schneck

L’écrivaine met en scène une liaison entre une juive et un Afro-Américain que fragilisent les violences intercommunautaires de New York en août 1991.

Chasse à l’homme dans les Asturies : « La Nuit féroce », de Ricardo Menendez Salmon

Chasse à l’homme dans les Asturies : « La Nuit féroce », de Ricardo Menendez Salmon

Tragédie sur le mal et la culpabilité pendant la guerre d’Espagne, le nouveau roman de l’écrivain espagnol ne montre pas une lueur d’espoir en l’homme.

« Les Mille et Une Définitions du théâtre », d’Olivier Py : le feuilleton littéraire de Camille Laurens

« Les Mille et Une Définitions du théâtre », d’Olivier Py : le feuilleton littéraire de Camille Laurens

Faute de festival d’Avignon cette année, Camille Laurens a lu son directeur, Olivier Py.

« Une fille de passage », de Cécile Balavoine : Serge Doubrovsky en personnage de roman

« Une fille de passage », de Cécile Balavoine : Serge Doubrovsky en personnage de roman

L’autrice livre une autofiction réussie pour raconter sa longue histoire avec le créateur du mot « autofiction », mort en 2017

Markus Lüpertz, Antonella Moscati, Eugène Plon, Patricia Reznikov… Les brèves critiques du « Monde des livres »

Markus Lüpertz, Antonella Moscati, Eugène Plon, Patricia Reznikov… Les brèves critiques du « Monde des livres »

Romans, philosophie, nouvelles, biographie, livre d’artiste, revue… 2020, vingt-huitième semaine.

« La Ruée vers le sable », d’Elsa Devienne, une vivifiante histoire des plages de Los Angeles

« La Ruée vers le sable », d’Elsa Devienne, une vivifiante histoire des plages de Los Angeles

La chercheuse raconte les plages de la mégapole californienne en croisant histoires environnementale, culturelle et sociale, dessinant un portrait original des Etats-Unis.

Les coups de cœur du « Monde des livres » pour l’été 2020

Les coups de cœur du « Monde des livres » pour l’été 2020

Chaque jeudi, la rédaction du « Monde des livres » vous propose une liste de lectures. Aujourd’hui, le choix de l’équipe et des collaborateurs du « Monde des livres » parmi les ouvrages qu’ils ont aimés depuis janvier.

« Rita sauvée des eaux », de Sophie Legoubin-Caupeil et Alice Charbin : le tumulte indien et le chaos des sentiments

« Rita sauvée des eaux », de Sophie Legoubin-Caupeil et Alice Charbin : le tumulte indien et le chaos des sentiments

Les deux autrices signent « Rita sauvée des eaux », un lumineux roman graphique dans l’Inde d’hier et d’aujourd’hui.

Les combats de Victor Hugo résonnent encore aujourd’hui

Les combats de Victor Hugo résonnent encore aujourd’hui

A l’occasion de la sortie de la collection du « Monde » consacrée à l’œuvre de l’écrivain, Arnaud Laster, président de la Société des amis de Victor Hugo, souligne la clairvoyance de l’auteur au fil de ses œuvres et les nombreux échos actuels de ses luttes.

Guillaume Gallienne: « Avec Victor Hugo, c’est le texte qui décide »

Guillaume Gallienne: « Avec Victor Hugo, c’est le texte qui décide »

« Le Monde » republie les œuvres hugoliennes dans leur édition de référence, enrichie de gravures, de textes posthumes et d’éclairages historiques. Interprète et lecteur de l’écrivain, le comédien décrit ce que lui insufflent la musicalité et la force de ses œuvres.

Victor Hugo, l’humanité des hommes en étendard

Victor Hugo, l’humanité des hommes en étendard

A partir du 8 juillet, « Le Monde » republie l’œuvre de l’écrivain dans l’édition de référence de 1881, enrichie de gravures, de textes posthumes et d’éclairages historiques.

Une collection « Le Monde » pour redécouvrir Victor Hugo dans son édition de référence

Une collection « Le Monde » pour redécouvrir Victor Hugo dans son édition de référence

A partir du 8 juillet, en kiosque, « Le Monde » republie l’œuvre de l’écrivain dans l’édition de 1881, enrichie de gravures, de textes posthumes et d’éclairages historiques.

Erik Orsenna : « Victor Hugo incarne le génie de la fraternité »

Erik Orsenna : « Victor Hugo incarne le génie de la fraternité »

Parrain de la collection du « Monde » qui revisite la mythique édition Hetzel-Quantin des œuvres de Victor Hugo, l’académicien évoque l’écrivain, l’homme et ses batailles d’une permanente actualité.

Semyon Mirsky, éditeur et journaliste, est mort

Semyon Mirsky, éditeur et journaliste, est mort

Passionné de littérature et de politique, il était depuis 1990 conseiller éditorial de la collection « Du monde entier » chez Gallimard. Pendant quinze ans, il a été rédacteur en chef de Radio Free Europe à Paris. Il est mort le 30 juin, à l’âge de 81 ans.

« L’Autre-mental », de Pierre Déléage : d’hallucinants anthropologues

« L’Autre-mental », de Pierre Déléage : d’hallucinants anthropologues

Dans son nouvel essai, Pierre Déléage démonte quelques fictions anthropologiques du siècle dernier suscitées par les peuples amérindiens.

« Les Pouvoirs du sacré », de Hans Joas : par-delà le conflit entre foi et incroyance

« Les Pouvoirs du sacré », de Hans Joas : par-delà le conflit entre foi et incroyance

Dans l’important « Les Pouvoirs du sacré », le sociologue allemand Hans Joas revient sur le « grand récit » de la sécularisation, de Hume à Marcel Gauchet en passant par Max Weber et Emile Durkheim.

« Susette Gontard, la Diotima de Hölderlin » : portrait de Hölderlin en Julien Sorel

« Susette Gontard, la Diotima de Hölderlin » : portrait de Hölderlin en Julien Sorel

Histoire d’un livre. Un livre-dossier réunit la belle correspondance de l’amante, à la toute fin du XVIIIe siècle, du poète allemand, véritable Madame de Rênal.

« Etoiles vagabondes » : Sholem Aleichem lève le rideau

« Etoiles vagabondes » : Sholem Aleichem lève le rideau

Avec ce foisonnant roman inédit de l’écrivain mort en 1916, c’est tout le théâtre yiddish qui reprend vie.

Sur les traces de James Baldwin à Saint-Paul-de-Vence, où l’écrivain afro-américain vécut ses dernières années

Sur les traces de James Baldwin à Saint-Paul-de-Vence, où l’écrivain afro-américain vécut ses dernières années

Durant dix-sept ans et jusqu’à sa mort en 1987, il a trouvé refuge dans une bâtisse du sud-est de la France. Un lieu de la mémoire noire dont presque rien n’a été préservé.